Paprika

À la fois légume et épice, le paprika appartient avant tout à la famille des poivrons. Connu sous le terme de « poivre rouge », le paprika est un piment doux présenté sous forme de poudre rouge. Le paprika est obtenu à partir de graines mûres de poivron qui sont séchées puis moulues. Utilisé en cuisine, le paprika parfume et colore les plats.

Le paprika se compose de 3 variétés, relevant des notes âcres. Il est une épice à la fois douce et légèrement piquantes. Chaque paprika possède sa force allant du plus doux au plus corsé.

Il existe 2 principaux types d’épices qui sont le paprika de Hongrie extrait à partir de fruits et le paprika royal qui est fabriqué avec les graines, les tiges et les fruits.

L’Espagne est le premier producteur d’Europe néanmoins, la Hongrie est un producteur historique. 

Origine et histoire

Le paprika est originaire d’Amérique du Sud. Il a été ramené en Europe par les colons Espagnols et particulièrement, en Hongrie. Cette épice est par ailleurs aujourd’hui un symbole de la culture hongroise.

Au fur et à mesure que les Européens s’implantèrent et cultivèrent les terres américaines, ils découvrirent de nouvelles formes et taille de paprika : vert, jaunes, ronds, allongés, doux, piquants…  Les espèces les plus douces furent adoptées par les Espagnols.

Utilisation du paprika en cuisine

Le paprika se présente sous la forme d’une poudre rouge. Elle doit être introduite en cours de cuisson pour rehausser les saveurs du plat. Elle ne doit pas être cuite trop longtemps et à feu doux, pour ne pas caraméliser.

Le paprika accompagne les viandes rouges et blanches, ainsi que le poisson et particulièrement les crustacée. Ragoût, ratatouille, risotto… le paprika est une épice à adopter dans tous ses plats. 

Le paprika et la santé

Cette célèbre épice rouge possède des qualités nutritives bénéfiques pour la santé.

Riche en vitamines, le paprika se compose de douze vitamines dont les plus importantes pour l’organisme. Caroténoïdes, provitamines A, vitamine C, le paprika renferme aussi des vitamines B1 et B2.

En pharmacie, on l’utilise sous forme homéopathique pour soigner les inflammations et sensations de brûlure au niveau de la gorge ou du système digestif.